Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Colloques, tables-rondes, rencontres/Madeleine Rebérioux/Madeleine Rebérioux et l’historiographie du socialisme français (Projet de colloque)

Madeleine Rebérioux et l’historiographie du socialisme français (Projet de colloque)

23/05/2008 - Lu 11348 fois

Madeleine Rebérioux

 

Date

5-6 février 2009

Lignes directrices

Parmi tous les champs traversés par les travaux de Madeleine Rebérioux, l’histoire du socialisme français et international fut sans doute privilégiée. Non seulement parce qu’elle fut la grande historienne de Jean Jaurès que chacun se plaît à reconnaître, contribuant notamment à dépoussiérer une figure encombrée d’usages militants, mais aussi parce qu’elle proposa du socialisme démocratique à la française une lecture désenclavée et pluraliste. Elle ne fit pas de celui-ci un monde à part, réservé à quelques connaisseurs. Elle l’intégra dans l’univers culturel, politique et social propre à la IIIe République dont elle fut une experte, notamment pour sa part flamboyante de l’avant 14 et interpella ainsi toutes les historiographies de la période.

L’objet de ce colloque vise à restituer cette partie principale de l’œuvre de Madeleine Rebérioux dans un contexte historiographique et politique large, couvrant les années 1960-2000. Il s’agira non seulement de se consacrer à une discussion critique des approches de Madeleine Rebérioux, d’en viser les renouvellements auxquels elles donnèrent naissance, les héritages dont elles tirèrent profit comme des limites auxquelles elles se heurtèrent mais aussi de mettre en relation les travaux de Madeleine Rebérioux avec son itinéraire intellectuel et politique comme avec l’histoire politique et culturelle de son temps.

Il s’agira aussi beaucoup d’apprécier les prolongements auxquels les travaux de Madeleine Rebérioux ont pu ou non donner lieu, en mettant ensemble trois générations d’historiens (la sienne, celle de ses élèves et celle des élèves de ses élèves). On aura ainsi à cœur d’établir une manière de bilan historiographique de l’histoire du socialisme démocratique dans les quarante dernières années avec une perspective internationale et comparée.

Le colloque se tiendra sur deux journées organisées autour de cinq tables rondes. La discussion s’organisera à partir d’un texte original traitant de la thématique de la table ronde au regard de l’œuvre de Madeleine Rebérioux et des développements historiographiques auxquels le thème retenu a donné lieu. L’auteur de ce texte ouvrira la discussion par une présentation brève de son texte qui aura été communiqué à l’avance à tous les intervenants de la table ronde.

Comité d’Organisation

Gilles Candar, Jean-François Chanet, Alain Chatriot, Patrizia Dogliani, Vincent Duclert, Marion Fontaine, Christophe Prochasson

Avec le soutien de :
  • Société d’études jaurésiennes
  • Centre de recherches historiques (Approches historiques des mondes contemporains)-EHESS
  • Mil Neuf Cent. Revue d’histoire intellectuelle
  • Le Mouvement Social
  • OURS (Office Universitaire de Recherche sur le Socialisme)
  • Storica
 
 
Présidence d’honneur : Maurice Agulhon
 
Ouverture : Jean-Jacques Becker

Introduction : Sudhir Hazareesingh: Qu’est-ce que le « socialisme français » ?

Première table ronde présidée par Christophe Charle : Socialisme et internationalisme

Michel Cordillot
Willy Gianinazzi
Gerd Krumeich
Frédéric Moret
Gilles Morin
Robert Paris
Claudie Weill

Rapport : Patrizia Dogliani

Deuxième table ronde présidée par Michelle Perrot : Socialisme, femmes, féminisme

Françoise Blum
Yolande Cohen
Laura Downs
Delphine Gardey
Siân Reynolds
Michèle Riot-Sarcey

Rapport : Françoise Thébaud

Troisième table ronde présidée par Patrick Fridenson: Socialisme et travail

Michel Dreyfus
Nicolas Hatzfeld
Jeremy Jennings
Edouard Lynch
Maria Grazia Meriggi
Rémy Pech

Rapport : Alain Chatriot

Quatrième table ronde présidée par Pascal Ory : Socialisme et culture

Ulrike Brummert
Marion Fontaine
Anne Rasmussen
Daniel Lindenberg
Shlomo Sand 

Rapport : Christophe Prochasson

Cinquième table ronde présidée par Jacques Julliard : Socialisme et démocratie

Alain Bergounioux
Gilles Candar
Noëlline Castagnez
Frédéric Cépède
Raymond Huard
Frédéric Sawicki

Rapport : Romain Ducoulombier

Sixième table ronde présidée par Antoine Prost : Socialisme, religion et laïcité

Bruno Antonini
Vincent Duclert
Rémi Fabre
Jacques Girault
Jacqueline Lalouette

Rapport : Jean-François Chanet

Conclusion : Jacques Revel