Vous êtes ici >> Accueil/Actualités jaurésiennes
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | »

Actualités jaurésiennes

Un manuscrit de Jaur

Ajouté le 26/06/2012 - Auteur : webmaster

Le manuscrit de Jaurès mis en vente aux enchères au château de Lasserre (Montastruc-la-Conseillère) en mars 2012 a beaucoup fait parler de lui, indice marquant de la présence toujours forte de Jaurès dans l'espace public. Il s'agit d'un document important, ne serait-ce que par sa taille, le plus long manuscrit conservé de Jaurès semble-t-il : 121 pages de la main de Jaurès, rédigeant la motion de la fédération du Tarn en vue du congrès de Toulouse de la SFIO (15-18 octobre 1908), un moment-clef de l'histoire du socialisme et de la pensée jaurésienne. Le texte n'était pas inconnu : il a été publié dans Le Cri des travailleurs du Tarn le 18 octobre 1908. Ce n'est pas non plus le document essentiel du congrès, il n'a ni le souffle, ni l'ampleur du discours « de Toulouse », prononcé lors du congrès. Il doit être confronté avec tous les autres textes préparatoires, notamment les articles publiés par Jaurès dans L'Humanité ou La Dépêche. Les propriétaires de ce texte, descendants d'une famille albigeoise liée à Jaurès, souhaitaient depuis longtemps le vendre assez cher et avaient approché jadis Alain Boscus, directeur du Centre national et musée Jean-Jaurès, puis plus récemment son directeur actuel, Hugues Vial, ainsi que d'autres institutions ou acquéreurs potentiels.

L'Humanité et son directeur Patrick Le Hyaric dont l'intérêt particulier pour l'oeuvre et la vie de Jaurès est connu, ont mené campagne pour que ce manuscrit intègre une collection publique et puisse être consulté par les chercheurs. Un appel public signé par des intellectuels de renom (Régis Debray, Robert Guédiguian, Ernest Pignon-Ernest...) interpella le ministère de la Culture (L'Humanité, 15 mars 2012). Les Tarnais et les habitants de la région Midi-Pyrénées se sont montrés aussi très attachés à la conservation locale du manuscrit (cf. La Dépêche du 15 mars 2012), comme en témoignèrent les interventions de Roland Foissac, conseiller général PCF d'Albi, de Rémy Pech, ancien président de l'Université de Toulouse-Le Mirail et d'autres... Le problème était de le faire au meilleur coût (cf. L'Humanité, 20 mars 2012). Au passage, la remarque ne vaut pas que pour ce seul texte et les pouvoirs publics seraient sans doute bien inspirés de revoir les dispositions législatives permettant à la puissance publique de récupérer à meilleur compte ce qui doit intégrer les archives ou les bibliothèques publiques. La dérive vers l'individualisme et la privatisation croissants devrait être enrayée. L'historien des archives et jaurésien éminent Vincent Duclert avait naguère émis quelques propositions en ce sens, pour une préemption moins dépendante des aléas voire des manœuvres du marché.

En attendant, le document qui n'avait pas trouvé preneur le 25 mars, mais avait ensuite (le 18 mai) obtenu un débouché en vente directe auprès d'un particulier pour 178 000 euros, a finalement été préempté par l'État le 30 mai 2012 (cf. l'article d'Anna Musso, « Le manuscrit de Jaurès dans le domaine public », L'Humanité, 31 mai 2012). La somme est fournie à parts égales (50 %) par le ministère de la Culture et le Conseil général du Tarn présidé par Thierry Carcenac (PS). Le manuscrit sera conservé à Albi aux Archives départementales du Tarn et consultable dans les conditions habituelles. Ce document a incontestablement une « valeur morale et patrimoniale forte » en plus de sa valeur scientifique intrinsèque comme je l'expliquais dans une interview à L'Humanité (20 mars 2012) réalisée par Anne Musso. L'affaire se conclut donc heureusement, mais à un coût élevé... Les compromis nécessaires ?


G. C.

Assembl?e g?n?rale 2012 de la SEJ

Ajouté le 29/02/2012 - Auteur : webmaster

Aux adhérents de la Société d’études jaurésiennes

ASSEMBLEE GENERALE SAMEDI 10 MARS 2012

L’assemblée générale de la Société d’études jaurésiennes se tiendra le

samedi 10 mars 2012

à l’EHESS, 105 boulevard Raspail, salle 8,
entrée par le premier porche à droite 2e étage, (escalier et ascenseur)
à 10 heures précises

Programme complet en PDF

Samedi 10 mars 2012, Rencontre autour du num?ro sur Georges Haupt

Ajouté le 29/02/2012 - Auteur : webmaster

À l’occasion de la parution du numéro des Cahiers Jaurès

Georges Haupt,
l’Internationale pour méthode

Voir le sommaire

La Société d’études jaurésiennes vous invite à une rencontre
autour de cette grande figure de l’histoire du socialisme

samedi 10 mars 2012
à partir de 15h30

au
Centre d’Histoire Sociale
9, rue Mahler – 75004 Paris (M° Saint-Paul)
Amphithéâtre Dupuis, 1er sous-sol

En présence de :
Maria Grazia Meriggi, Jean-Numa Ducange,
Marion Fontaine (coordinateurs du numéro),
Gilles Candar, Claudie Weill, Michel Dreyfus, Michel Prat…

L'invitation en PDF

Georges Haupt (1928-1978) a considérablement contribué à la connaissance du socialisme international. Rarement mentionné aujourd’hui, on lui doit pourtant d’importantes contributions sur l’histoire des partis et syndicats en Europe et sur la réception du marxisme avant 1914. Il a également contribué à la réédition de textes majeurs en lançant la collection « Bibliothèque socialiste » aux éditions F. Maspero.

Contacts : jean-numa.ducange@univ-rouen.frgilles.candar@wanadoo.fr

Message aux auteurs des Cahiers Jaur

Ajouté le 23/11/2011 - Auteur : webmaster

La Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec le CEDIAS-Musée social, souhaite procéder à la numérisation de la collection du Bulletin et des Cahiers Jaurès, de l’année 1960 à l’année 2000.

Les fascicules numérisés en mode image et en mode texte par la BnF seront rendus accessibles sur Internet, de façon libre et gratuite, par le biais du site dont la BnF assure la responsabilité : Gallica, ainsi que dans le catalogue en ligne de la bibliothèque du CEDIAS-Musée social.

Il est en conséquence demandé aux auteurs ayant collaboré à ces titres, ou à leurs ayants droit, de bien vouloir remplir le formulaire d’autorisation ci-joint et le retourner à la :

Société d’études jaurésiennes
Gilles Candar
4, rue Toussaint-Féron
75013 Paris

 
À l’issue d’un délai de 6 mois, prenant effet à compter de la date de pu-blication du présent encart dans les Cahiers Jaurès, et sauf avis contraire des auteurs ou de leurs ayants-droit, la BnF procèdera à la mise en ligne des volumes numérisés.
Il est cependant précisé qu’après cette mise en ligne, la BnF et le CEDIAS-Musée social s’engagent à retirer tout article ou illustration en cas de réclamation de son auteur ou des ayants-droit de ce dernier.

Merci aux auteurs de charger ce formulaire, de le remplir, le signer et de l'envoyer à la Société :

→ Autorisation de mise en ligne

Montreuil, samedi 24 septembre 2011 : Conf?rence ? Jaur?s journaliste ?

Ajouté le 16/09/2011 - Auteur : webmaster

Conférence « Jaurès journaliste »

en partenariat avec
La Société d’études jaurésiennes,
Les éditions le Temps des cerises

Le samedi 24 septembre 2011 à partir de 15h30

Autour de Charles Silvestre auteur de Jaurès, la passion du journaliste
(Le Temps des Cerises, 2010)

Avec Gilles Candar, historien et président de la Société d’études jaurésiennes

En introduction à cette conférence Éric Lafon présentera le fonds Jaurès conservé au musée de l’Histoire vivante et la célébration de Jaurès à Montreuil

Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | »