Vous êtes ici >> Accueil/Actualités jaurésiennes
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | »

Actualités jaurésiennes

La dernière journée de Jaurès

Ajouté le 25/01/2010 - Auteur : webmaster

Après La valise de Jaurès (Bruno Fuligni et Jean-Claude Drouot) et Jaurès ou le printemps de la parole (Benoît Guibert et les étudiants du cours Florent), voici la troisième pièce consacrée à Jaurès cette saison : La dernière journée de Jean Jaurès – Paris 1914. Il s’agit d’un spectacle de la compagnie Mots en scène (3, villa du Maine, 77 186 Noisiel, site internet www.motsenscene.com), écrit et mis en scène par Alain Bourgasser. Créé à Lognes (77) en octobre dernier, il doit être joué en 2010 à Othis (77), Carmaux, Belfort, et ailleurs, notamment le samedi 13 février au Café du Croissant à Paris sous la forme de spectacle-dîner.

La dernière journée de Jaurès ne se veut pas une reconstitution historique ou une pièce biographique, mais un spectacle apparenté au café-concert qui évoque l’actualité littéraire et artistique du temps, de Feydeau à Apollinaire et du Grand Guignol à la chanson réaliste. Le rôle de Jaurès est interprété par Jean-Pierre Fourré, ancien député et éditeur de Jaurès.

Renseignements : motsenscenes@yahoo.fr

16 janvier 2010, journée d'étude : 150e anniversaire de la naissance de Jean Jaurès

Ajouté le 17/11/2009 - Auteur : webmaster
JOURNÉE D’ÉTUDE
 

1859-2009
150e anniversaire de la naissance
de Jean Jaurès

 
Journée d’étude organisée par la Fondation Jean-Jaurès
 
avec la Société d’études jaurésiennes
et le Musée de l’histoire vivante
 
16 janvier 2010
Paris, Mairie du 18e
 
 

Jean Jaurès, « l’apôtre de la paix », le « tribun », le « fondateur de L’Humanité », le « pacifiste » ! À gauche, rares sont celles et ceux qui ne citent pas un extrait d’une parole prononcée par Jaurès, et beaucoup ont à l’esprit une image un peu « pieuse » du dirigeant politique né en 1859 à Castres.

Le 2 septembre dernier le magazine Le Point titrait en page intérieure : « 150 après sa naissance, son héritage plus que jamais d’actualité à gauche ». Qu’en est-t-il réellement ? Cette référence dépasse-t-elle la citation bien apprise pour l’occasion, « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage », dans un monde où depuis 1945 les grandes puissances capitalistes ne se sont pas fait la guerre ? Faut-il lire plus qu’une opération de communication dans la décision de rétablir la mention « Jaurès fondateur » à la une de son journal ? Comment les militants du Parti de gauche reçoivent-ils l’édition d’une brochure de formation sur la base de textes de Jaurès ?

Il existe une modernité de Jean Jaurès quand, à son époque, il intervient déjà sur la question des retraites, sur l’impôt sur le revenu avec la nécessité de faire participer équitablement tout citoyen à la contribution nationale, sur une démocratie sociale quand il dénonce l’autoritarisme et les abus patronaux, sur la réduction du temps de travail lorsqu’il s’agit de promouvoir un droit légitime des travailleurs au repos et aux loisirs. Sur toutes ces questions, Jaurès prend position, au cœur des conflits du travail depuis l’usine, mais aussi au Parlement quand Jean Jaurès dirigeant socialiste joue son rôle de député, de républicain et de socialiste. Ce Jaurès-là est tout de suite moins apprécié par les tenants d’un libéralisme économique qui sape les fondements de l’égalité et de la fraternité républicaine. Qu’en est-il à gauche aujourd’hui ?

Cette journée consacrée à Jean Jaurès proposera au cours de la matinée un parcours à la fois géographique et historique de son action, depuis son sud-ouest natal jusqu’aux combats parisiens dans l’hémicycle, en passant par son engagement international. L’après-midi se poursuivra par un débat réunissant des représentants d’organisations politiques de gauche : à son issue, la question ne sera pas d’élire parmi les intervenants le « meilleur des jaurésiens », mais bien que nos invités nous disent si Jaurès aujourd’hui est une icône, figure tutélaire et statufiée dans l’immobilité du bronze, ou véritablement une référence vivante ?

 afficha Jaurès
 

 

PROGRAMME

 
 

10h-10h30

  • Accueil par Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement de Paris.
  • Introduction par Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes.
 

10h30-12h30

« Jaurès, du Tarn à l’Internationale »

  • Jaurès, entre Paris et Midi.
    Gilles Candar, Société d’études jaurésiennes
  • La découverte du Nord-Pas-de-Calais.
    Marion Fontaine, Société d’études jaurésiennes
  • La social-démocratie allemande selon Jean Jaurès : confiance et doutes.
    Jean-Numa Ducange, université de Rouen
  • Les difficultés de l’entente cordiale : les relations entre la SFIO de Jaurès et le Parti travailliste britannique.
    Emmanuel Jousse
    , Sciences Po
  • Europe ? Internationale ? Humanité ? Jaurès et la Turquie.
    Vincent Duclert, École des hautes études en sciences sociales
 

12h30 : pause

14h-16h30

« Jaurès aujourd’hui : icône ou référence vivante ? »

Débat animé par Eric Lafon, responsable des activités scientifiques du Musée de l’histoire vivante (Montreuil)

Avec :

  • Alain Bergounioux, historien, conseiller du Parti socialiste aux relations avec les fondations et aux revues.

  • Alexis Corbières, secrétaire national du Parti de gauche, premier adjoint au maire du 12e arrondissement de Paris.

  • Samuel Joshua, membre du Nouveau parti anticapitaliste, président de la Société Louise Michel.

  • Catherine Lalumière, ancienne ministre, secrétaire générale du Conseil de l’Europe (1989-1994), vice-présidente du Parlement européen (2001 et 2004), vice-présidente du Parti radical de gauche.

  • Julien Landfried, porte-parole du Mouvement républicain et citoyen.

  • Roger Martelli, historien, membre du Parti communiste, co-directeur du mensuel Regards.

  • Jean-Vincent Placé, secrétaire national adjoint des Verts délégué à l’organisation, aux régions, à la communication et aux relations extérieures, président du groupe Verts au conseil régional d’Île-de-France.

Occasion : Jaurès et la classe ouvrière

Ajouté le 17/11/2009 - Auteur : webmaster

Madeleine Rebérioux (dir.), Jaurès et la classe ouvrière, colloque (1976), Paris, Éditions ouvrières, 1981, 240 p.


Livre épuisé chez l’éditeur. Ultimes exemplaires (certains défraichis) à commander chez Gilles Candar, 4 rue Toussaint-Féron, 75013 Paris avec un chèque de 15 € (port compris) à l’ordre de la Société d’études jaurésiennes.

Table des matières

Madeleine Rebérioux : Jaurès et la classe ouvrière

Michelle Perrot : La classe ouvrière française au temps de Jaurès

Georges Haupt : Socialisme et syndicalisme, une mutation internationale ?

Rolande Trempé : Jaurès et les grèves

Jacques Julliard : Jaurès et le syndicalisme révolutionnaire

Madeleine Rebérioux : La conception du parti chez Jaurès

Raymond Guillaneuf : La SFIO et Jaurès (1914-1936)

Jean Rabaut : Le PCF et Jaurès (1920-1936)

Maurice Agulhon : Les monuments Jaurès en places publiques

Robert Estivals : L’image posthume de Jaurès

Madeleine Rebérioux : Bibliographie française et internationale (1966-1978)

Colloque Bergson et Jaurès

Ajouté le 06/11/2009 - Auteur : webmaster

La Société des Amis de Bergson et la Société d'études jaurésiennes

en collaboration avec le Centre international d'étude
de la philosophie française contemporaine (Département de philosophie)
avec le soutien du Département d'Histoire de l'ENS

organisent un colloque à l'occasion des 150 ans des cothurnes Bergson et Jaurès

le samedi 28 novembre 2009 à partir de 10 heures

à l'Ecole Normale supérieure, 46, Rue d'Ulm 75005 Paris

Salle des Actes

 

"Jaurès et Bergson : métaphysique, politique et histoire"

 

Matin : Politique et histoire (présidence de Sophie Coeuré)

  • 10h00 : Ouverture du colloque par Gilles Candar, Frédéric Worms
  • 10h15 : Introduction du colloque par Madame la directrice de l'ENS Monique Canto-Sperber
  • 10h30 : Gilles Candar : "Le milieu normalien en 1878-1881"
  • 11h15 : Vincent Duclert : "Jaurès-Bergson : les fils tissés de la philosophie politique"
  • 12h00 : Florence Caeymaex : "La question de l'Etat dans les Origines du socialisme allemand"

Après-midi : Politique et métaphysique (présidence d'Arnaud François)

  • 14h30 : Camille Riquier : "Jaurès, le chaînon manquant entre l'Essai et Matière et mémoire"
  • 15h15 : Bruno Antonini : "Bergson et Jaurès en vis à vis : une métaphysique du politique face à une politique du métaphysique"
  • 16h00 : Frédéric Worms : "Deux ouvertures au-delà d'un même obstacle ? Métaphysique et politique chez Bergson et Jaurès"  

 

A l'issue du colloque un cocktail sera servi pour commémorer ce double cent-cinquantenaire.

Quelques images du colloque :

Colloque Jaurès Bergson
Gilles Candar, Sophie Coeuré, Monique Canto-Sperber et Frédéric Worms

Colloque Jaurès-Bergson
Camille Riquier, Arnaud François et Bruno Antonini

 

 


Vient de paraître : Être dreyfusard hier et aujourd’hui

Ajouté le 06/11/2009 - Auteur : webmaster

Gilles Manceron et Emmanuel Naquet, Être dreyfusard hier et aujourd’hui, Paris, Fayard, « Histoire », 2009, 552 p.
ISBN : 978-2-7535-0947-4 | 24 €

La particularité de ce livre est de lier les nouveaux regards sur l’Affaire Dreyfus à la réflexion sur un certain nombre de débats actuels, notamment sur la question de l’approche universaliste ou communautaire de la lutte contre l’antisémitisme.
Ce livre réunit les travaux de quarante-cinq historiens, auxquels s’ajoutent les contributions d’autres personnalités connues pour leur implication dans les questions relatives à la Justice, tels Lucie Aubrac, Robert Badinter, Jean-Jacques De Felice, Jean-Pierre Dubois, Nicole Dreyfus, Stéphane Hessel, Henri Leclerc, Michel Tubiana.
Au-delà du public intéressé par l’histoire de l’affaire Dreyfus et par la place fondatrice qu’elle occupe dans notre modernité républicaine, les débats soulevés dans ce livre, qui renvoient à des enjeux contemporains, concernent aussi tous les citoyens.

Gilles Manceron est l’auteur notamment de Marianne et les colonies ( La Découverte, 2003), 1885, le tournant colonial de la République (La Découverte, 2007), et en collaboration, La colonisation, la loi et l’histoire (Syllepse, 2006) et Droits de l’homme. Combats du siècle (Seuil, 2004).
Emmanuel Naquet, chercheur au Centre d’histoire de Sciences PO-Paris, auteur en 2005 d’une thèse sur la Ligue des droits de l’Homme de 1898 à 1945, à paraître chez Fayard, est membre des comités de rédaction d’Histoire@Politique. Politique, culture, société et de Matériaux pour l’Histoire de notre temps.


CONTACT
Caroline Le Gleut
caroline.legleut@univ-rennes2.fr
Presses Universitaires de Rennes
Campus de la Harpe
2, rue du Doyen Denis Leroy
35 044 RENNES cedex
France

17 octobre 2009, Les archives de Madeleine Rebérioux

Ajouté le 06/10/2009 - Auteur : webmaster
Le samedi 17 octobre 2009, à 16h00
au Musée de l'histoire vivante à Montreuil

Présentation de l'inventaire des archives de Madeleine Rebérioux
en présence de membres de sa familles et de la Société d'études jaurésiennes

→ Voir la présentation de la soirée en PDF

Parution du t. 1 des Oeuvres de Jaurès : Les années de jeunesse, 1859-1889

Ajouté le 06/10/2009 - Auteur : webmaster
Oeuvres de Jaurès, tome 1, les années de jeunessse

Jean Jaurès, Œuvres, t. 1, Les années de jeunesse, 1859-1889, textes rassemblés, présentés et annotés par Gilles Candar et Madeleine Rebérioux (1920-2005), Paris, Fayard, 2009, 666 p.

ISBN : 9782213616223 | 32 €

Ce tome premier des Œuvres de Jean Jaurès concerne les années de jeunesse : études, amours, mais aussi, très vite, entrée en politique.

C’est un Jaurès inattendu qui se découvre à nous, plus humain, avec des informations renouvelées, voire jusqu’à présent inconnues, sur ses amitiés normaliennes ou ses sentiments de jeunesse, grâce à de beaux ensembles de correspondances pour la première fois portées intégralement à la connaissance publique.

Nous assistons surtout à l’émergence d’une pensée et d’une pratique politique qui vont compter dans l’histoire de la France contemporaine et au-delà de ses frontières. Ici aussi abondent les informations inédites grâce à l’exploration approfondie de la presse du Tarn, mais aussi la lecture de journaux dans lesquels la signature de Jaurès était restée jusqu’à présent inaperçue.

Jean Jaurès est député républicain du Tarn de 1885 à 1889. Nous le voyons en campagne électorale, nous apprécions mieux ses conceptions initiales sur le régime, la force vivante de l’histoire de la Révolution française, qu’il s’agit toujours de conclure, sur la laïcité, sur les réformes démocratiques et sociales. Ce Jaurès surprendra plus d’un lecteur : comme ses grands aînés, Gambetta et Ferry, il est favorable aux expéditions coloniales, il éprouve l’amer sentiment de la France mutilée devant l’Alsace-Lorraine germanisée, il peut se montrer prudent et modéré face aux réformes à entreprendre. Jaurès avant Jaurès ? Pas seulement, car nous voyons aussi ce qui va le faire évoluer et se révéler à lui-même : sa générosité, son intelligence, sa fermeté, car modération n’est pas renoncement, et surtout sa passion de la fierté et de l’éminente égalité entre citoyens, entre tous les fils de la Révolution, son solide et confiant humanisme.

10 octobre 2009 : Journée d’étude "Actualité de l’affaire Dreyfus en 2009"

Ajouté le 06/10/2009 - Auteur : webmaster

A l’occasion du 150e anniversaire de la naissance d’Alfred Dreyfus et de Jean Jaurès
et de l’inauguration au siège de la Ligue des droits de l’Homme de la salle Alfred Dreyfus

Journée d’étude

Actualité de l’affaire Dreyfus en 2009

Le programme en pdf
Le samedi 10 octobre 2009
au siège national de la Ligue des droits de l’Homme
138 rue Marcadet - 75018 Paris

co-organisée par la Société d’études jaurésiennes, la Société littéraire des amis d’Emile Zola,
la Société internationale d’histoire de l’affaire Dreyfus et la Ligue des droits de l’Homme

  • 9h - Ouverture, au nom des organisateurs, par Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes
  • 9h15 - « Drumont et l’antisémitisme à la fin du XIXe siècle », par Grégoire Kauffmann (auteur de Édouard Drumont, Perrin, 2008)
  •  9h45 - « Les nouvelles données dans l’historiographie de l’affaire Dreyfus », par Philippe Oriol (auteur de L’histoire de l’affaire Dreyfus, Stock, tome 1, 2008 ; tome 2, 2009)
  • 10h15 - Pause
  • 10h30 - Table ronde, à partir des interventions de :
    - Michel Dreyfus (auteur de L’antisémitisme à gauche. Histoire d’un paradoxe, de 1830 à nos jours, La Découverte, 2009) : « Le mouvement socialiste et ouvrier et l’antisémitisme » ;
    - Gilles Manceron et Emmanuel Naquet : « Apports et débats historiographiques dans l’ouvrage qu’ils ont codirigé Être dreyfusard, hier et aujourd’hui », Presses universitaires de Rennes, 2009.
  • 11h30 - Débat
  • 13h - Déjeuner sur place (participation de 15 €)
  • 14h30 - Présentation de l’exposition sur La Revue blanche au temps de l’affaire Dreyfus par Paul-Henri Bourrelier (auteur de La Revue blanche, une génération dans l’engagement 1890-1905, Fayard, 2007)
  • 14h45 - « Jaurès, les Arméniens et Dreyfus », par Vincent Duclert (auteur de Jean Jaurès « Il faut sauver les Arméniens », Mille et une nuits, 2007, et de, co-dirigé avec Perrine Simon-Nahum, Les événements fondateurs. L’affaire Dreyfus, Armand Colin, 2009).
  • 15h15 - « Clemenceau, héraut de l’Affaire : une somme monumentale en cours de réédition », par Michel Drouin (auteur de Zola au Panthéon, la quatrième affaire Dreyfus, Perrin, 2008, et de la réédition des écrits de Clemenceau sur l’Affaire, 1. L’Iniquité ; 2. Vers la Réparation ; 3. Contre la Justice ; 4. Des Juges, Mémoire du Livre, 2001, 2003, 2007 et 2009).
  • 15h45 - Pause
  • 16h - « La panthéonisation de juin 1908, épilogue de l’affaire Dreyfus », par Alain Pagès (auteur de Émile Zola, de J’Accuse au Panthéon, Ed. Lucien Souny, 2008)
  • 16h30 - Débat
  • 17h - Clôture de la journée d’étude par Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l’Homme

A l’issue de la journée d’étude :
Inauguration de la Salle Alfred Dreyfus par Bertrand Delanoë,
maire de Paris (sous réserve)

Inscription obligatoire auprès
du service communication LDH :
communication@ldh-france.org
01 56 55 51 07
138 rue Marcadet
75018 Paris

Jaurès au cours Florent : prolongation 2 septembre et Fête de l'Humanité

Ajouté le 31/08/2009 - Auteur : webmaster
En raison de son succès, Le cours Florent reprends le spectacle.

Cliquez ici pour voir le programme original.

Reprise exceptionnel le mercredi 2 septembre à 17h en salle Isabelle Adjani, école Florent, 37/39 avenue Jean Jaurès, métro Jaurès, 75009 Paris. C'est GRATUIT.

Réservations indispensables sur cedric.leproust@jaures.coursflorent.fr ou 0674913889

N.B. : La représentation du 3 septembre est complète.

Ce même spectacle sera joué à la fête de l'Humanité, le dimanche 13 septembre à 13h30, sous le chapiteau consacré au théâtre.

Bibliographie des articles de Jaurès

Ajouté le 20/07/2009 - Auteur : webmaster
Une première version de la bibliographie des articles de Jaurès vient d'être mise en ligne sur le site de la Société d'études jaurésiennes.
Cette base de données, qui propose un moteur de recherche simple, comprend à ce jour 34 articles parus dans la Revue socialiste, ainsi que 2671 articles publiés dans L'Humanité.

Accéder à la base de données des articles de Jaurès
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | »