Vous êtes ici >> Accueil/Actualités jaurésiennes
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | »

Actualités jaurésiennes

Rallumer tous les soleils

Ajouté le 21/01/2009 - Auteur : webmaster

Gilles Candar, Rallumer tous les soleils, Note de la Fondation Jean Jaurès, n° 12, 2008, 4 p.

« Lors du récent congrès socialiste de Reims, Ségolène Royal a achevé son discours en disant : « Nous sommes le socialisme, levons-nous, vertu et courage, car nous rallumerons tous les soleils, toutes les étoiles du ciel, nous sommes les socialistes, il reste tant à faire, alors faisons-le, nous sommes les socialistes, tous ensemble ». Cette conclusion a été accueillie par des mouvements divers. Par la suite, il a été dit que les congressistes avaient sifflé Jaurès, auteur de la citation reprise par la dirigeante socialiste.… »


Classiques jaurésiens en vente à la librairie Quilombo

Ajouté le 03/11/2008 - Auteur : webmaster
Librairie Quilombo
23 rue Voltaire 75011 Paris
01 43 71 21 07
quilombo@globenet.org

Classiques jaurésiens en vente :

• Madeleine Rebérioux (dir.), Jaurès et la classe ouvrière, colloque, Éditions ouvrières, 1981 : 16 € 77
Avec Maurice Agulhon, Robert Estivals, Raymond Guillaneuf, Georges Haupt, Jacques Julliard, Michelle Perrot,  Jean Rabaut, Madeleine Rebérioux, Jean-Pierre Rioux, Rolande Trempé.

• Madeleine Rebérioux et Gilles Candar (dir.), Jaurès et les intellectuels, colloque, Éditions de l'Atelier, 1994 : 22 € 87
Avec Paul Aron, Antoinette Blum, Gérard Baal, Françoise Birck, Ulrike Brummert, Gilles Candar, Christophe Charle, Alain Goussot, Camille Grousselas, Eric Hobsbawm, Philippe Levillain, Marc Martin, Lucien Mercier, Christophe Prochasson, Madeleine Rebérioux, Jean-Pierre Rioux, Shlomo Sand.

• Jean Jaurès, L'intolérable, textes choisis et présentés par Gilles Candar, 1984 : 9 € 91
et aussi…

Louis Blanc (1811-1882), textes choisis et présentés par Jean-Michel Humilière, 1982 : 9 € 91

• Otto Bauer, La question des nationalités et la social-démocratie, EDI : 37 €

• Léon et Maurice Bonnef, La vie tragique des travailleurs, EDI : 12 € 50

et beaucoup d'autres…
Sur place ou par commande (frais de port : 10 % en sus).

Jaurès et les patrons, le faux et le vrai, par Gilles Candar

Ajouté le 31/10/2008 - Auteur : webmaster
La Fondation Jean Jaurès vient de faire paraître une note de Gilles Candar, Jaurès et les patrons, le faux et le vrai.

Présentation de l'éditeur


Histoire et rumeur….Au départ, un article de Jean Jaurès dans La Dépêche (de Toulouse), « Les misères du patronat », paru dans le numéro daté du mercredi 28 mai 1890. Depuis quelques décennies, tout ou partie de l’article est cité, tronqué, déformé, transformé par des publications socio-professionnelles ou politiques pour lui faire dire… n’importe quoi. Gilles Candar analyse l'histoire de cette manipulation et, surtout, décrypte le texte original de Jaurès. On voit alors un futur leader socialiste critique, à la fois sur l'état de la société française de l'époque et sur le programme des républicains.

Actualité de la pensée de Jaurès : colloque de Carmaux

Ajouté le 29/10/2008 - Auteur : webmaster

L’Association Jaurès Espace Tarn, présidée par Jacques Trinques, a organisé à Carmaux (salle François Mitterrand, l’ancienne Verrerie Rességuier) le 16 décembre 2007 un colloque public sur « l’actualité de la pensée de Jaurès » dont les actes viennent d’être publiés par la Revue du Tarn (n° 211, automne 2008, 12 €).

Les communications et débats reproduits forment un ensemble des plus intéressants à l’articulation entre la recherche historique et la réflexion civique, avec des approches et des points de vue variés.

Sommaire :

Avant-propos : Marylise Folch

Introduction au colloque : Jacques Trinques

Lire Jaurès : Jean-Pierre Rioux

Un scandale métaphysique : De la réalité du monde sensible : Jòrdi Blanc

Jaurès, journaliste contemporain ? : Charles Silvestre

Les spectres du grand homme : André Tosel

Un centenaire manqué : la « commission Jaurès » 1903-2000 : Michel Vovelle

Jean Jaurès : institutions et hommes politiques : Gilles Candar

Un débat, quatre thèmes : Roland Foissac et Jacques Trinques

Intervention artistique : Gérard Cathala

Conception jaurésienne de la propriété sociale : Alain Boscus

Jaurès : laïcité et question sociale, un combat pour la paix sociale et la liberté morale : Bruno Antonini

Jaurès parle-t-il à la gauche du XXIe siècle ? : table ronde avec les intervenants

 
AJET
175 rue du Roc
81000 Albi
l.ajet@wanadoo.fr
 

Revue du Tarn
Archives départementales
avenue de la Verrerie
81013 Albi cedex 9
05 63 36 21 00

Parution : Jaurès et le syndicalisme révolutionnaire

Ajouté le 27/10/2008 - Auteur : webmaster
Vient de paraître

Alain Boscus
Jean Jaurès, la CGT, le syndicalisme révolutionnaire et la question sociale

publié par l'Institut régional CGT d'histoire sociale Midi-Pyrénées
ISBN : 978-2-9532589-0-5 | 20 €

IHS-CGT Midi Pyrénées
2 place du fer à Cheval, 3100 Toulouse
05 61 23 35 77
irhs.mp@wanadoo.fr




Présentation de l'éditeur :

Jean Jaurès, figure emblématique du mouvement ouvrier et socialiste, a entretenu des liens serrés avec les militants syndicalistes de son époque. Député de Carmaux, leader de grève, attentif à toutes les évolutions du monde du travail, il a vu s'affirmer le syndicalisme révolutionnaire au tournant du siècle dernier. Le cours original pris alors par la Confédération générale du travail a profondément marqué l'histoire du syndicalisme français et a posé au socialisme hexagonal des questions qui restent aujourd'hui encore d'une brulante actualité. sans en partager les fondements théoriques ni les outrances verbales, il a su nouer un dialogue fructueux avec ce syndicalisme révolutionnaire, dialogue exigeant mains inachevé, construit sur la base d'idées communes essentielles, de points de convergence indéniables et de désaccords réels.
Ce texte est destiné à préciser les tenants et aboutissants de ce "militantisme en acte", au coeur de la question sociale et des combats pour une société plus juste. Il dévoile un Jaurès très combatif, désireux d'intégrer dans sa conception de la transformation sociale les forces les plus radicales du mouvement ouvrier. Un Jaurès révolutionnaire (au sens plein du terme) attentif aux réformes et aux compromis certes (au "terrain", au concret, au présent...), mais loin des clichés réformistes dans lesquels certains cherchent sans cesse à l'enfermer...
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | »